Pic pétrolier

Courbe théorique du pic de production

La notion de pic pétrolier n’exprime pas la fin des réserves de pétrole, mais traduit la fin du pétrole conventionnel bon marché.

À l’échelle d’une région, la production de pétrole suit une courbe de distribution normale (voir le cycle d’exploitation d’un gisement), c’est-à-dire que la production croît rapidement, avant de s’infléchir, de passer par un plateau de production, pour suivre le mouvement inverse. Le pic pétrolier est la date à laquelle la courbe de production mondiale n’augmentera plus, traduisant le maximum de production atteint. À ce moment-là, et pour la première fois, la demande excèdera durablement la production, provoquant une hausse des prix qui s’intensifiera à mesure que la production décroîtra.

Le pic pétrolier en images !

La consommation mondiale de pétrole estimée à 750 l/personne/an  et 1500 l en France : notre dépendance est totale. L’important n’est pas la dernière goutte de pétrole, mais le pic : la production diminue et le prix augmente.

Indications que le pic approche :
• C’est l’offre et non plus la demande qui dicte le prix,
• pic de découvertes en 1965, pas de gisement géant depuis 25 ans,
• depuis 2005, la demande augmente lentement malgré les prix élevés,
• le consommation surpasse les volumes découverts depuis 1981 : on découvre 1 baril pour 4 consommés,
• les pétroles découverts sont de moindre qualité,
• les investissements se tournent vers les pétroles de moindre qualité et chers à extraire,
• les compagnies pétrolières diversifient leurs investissements (fusions, rachats de leurs actions, autres énergies),
• 60 pays producteurs sur 98 en déclin,
• la production de l’Arabie saoudite n’augmente pratiquement plus.

Pour quand ?

La fourchette des prédictions tend à se rétrécir, entre 2010 à 2015 le plus souvent. L’AIE a fini par reconnaître le problème et prévoit un goulet d’étranglement pour 2011-2012.

Au delà du pic pétrolier que faire ?

Les sources d’énergies alternatives ne suffiront pas pour remplacer notre consommation actuelle, les solutions sont à chercher dans notre mode de vie. Le documentaire « Il n’y a pas de lendemain », explore en 30 minutes les choix qui s’offrent à nous.

Les sous-titres en français sont disponibles avec le bouton CC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *