Archives de catégorie : Alimentation

Tout ce qui touche directement à l’alimentation sauf les déchets traités spécifiquement.

SET – Notre AMAP Transversale de la Production et Distribution à la Contribution

Le groupe « Les Paniers Bio 2 Sucy » de notre association « Sucy Environnement Transition » (SET) fonctionne selon les principes des AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) : partage de la récolte d’un maraîcher que nous soutenons activement de diverses manières.

Le groupe SET « Les Paniers Bio 2 Sucy » est depuis une dizaine d’années fourni par l’association maraîchère LES JARDINS DE THÉLÈME située à Mandres-les-Roses à 10 kilomètres de Sucy où elle cultive, pour notre plus grand plaisir, toutes sortes de légumes et quelques petits fruits sur un terrain de 1,5 ha. Elle emploie actuellement deux salariés (un CDI à temps complet (Eric), un CDD à temps partiel (Anne-Fleur)) et fournit également des AMAPs à Mandres et à Marolles.

Chaque vendredi, Eric nous livre nos légumes en vrac au lieu de distribution sous la Halle du Fort à Sucy.

A nous d’organiser et d’assurer la distribution (mise en place et ensuite rangement des tables, pesage des légumes à peser, tenue de la liste d’émargement etc.), en présence d’Eric qui se fait toujours une joie (partagée par les amapiens) d’échanger avec le groupe.

Les distributions, pour lesquelles les amapiens se relaient à tour de rôle et selon leurs disponibilités, se passent dans une ambiance conviviale et constitue un moment privilégié pour les échanges entre amapiens et avec Eric ; étant précisé que chaque amapien est également automatiquement membre de l’association LES JARDINS DE THÉLÈME, dont le conseil d’administration est majoritairement composé d’amapiennes de Sucy.
Mais le partage ne s’arrête pas là.

Les amapiens sont aussi invités à mettre la main à la terre lorsque les maraîchers ont trop de travail.

Ainsi,en ce dimanche 12 juillet 2020, quelques amapiens se sont retrouvés sur le terrain pour effectuer divers travaux (sachant qu’il n’y a aucune obligation pour effectuer un travail, il est également possible d’être simplement présent et goûter à la magie des lieux).

Et après (ou avant) l’effort, le réconfort ! Le désormais traditionnel repas partagé sous forme d’auberge espagnole sous la tonnelle, grand moment de partage d’idées et de savoir-faire, pour mieux faire connaissance et échanger des recettes 😃.

Merci à Annick d’avoir organisé cette journée, et à Willy de l’avoir immortalisée avec ces belles photos.

SET – Charte Air Energie Santé

Chaque jour environ 15 000 litres d’air transitent par nos voies respiratoires. Contrairement à l’eau potable que nous buvons, nous ne pouvons malheureusement pas choisir l’air que nous respirons.

La mauvaise qualité de l’air est la deuxième cause de mortalité évitable en France avec une surmortalité évaluée à 67 000 décès par an. Elle est la cause de nombreuses maladies et affections respiratoires et cardiovasculaires. Son coût a été estimé à 101,3 milliards d’euros par an dans un rapport du Sénat de juillet 2015 intitulé « pollution de l’air : le coût de l’inaction ».

Nos modes de déplacements individuels, de chauffage et de consommation modulent fortement les émissions de polluants de l’air à la fois localement et globalement. Ceux-ci ont donc un impact direct sur notre santé et notre environnement.

Lors du confinement lié à la pandémie de Covid-19 du 17 mars au 10 mai 2020, nous avons pu respirer un air dépourvu des gaz d’échappement des moteurs diesel et retrouver le silence.

Ne reproduisons pas nos usages d’avant la pandémie. Avec la charte Air-Energie-Santé adoptons de nouvelles pratiques bénéfiques pour l’air et donc notre santé ! 

 Consultez et signez la charte

 

SET – Atelier Cuisine du 18 Novembre 2019



Faut-il le rappeler, le chou de choucroute est un aliment intéressant pour la santé. Dans la lignée de l’atelier sur les légumes lacto-fermentés animé par Véronique en juin dernier, ce chou est rendu plus facile à digérer ainsi préparé. Il n’a plus ses propriétés probiotiques en version cuite, ou beaucoup moins, en revanche, il reste riche en minéraux (calcium, potassium et magnésium), en vitamines du groupe B et notamment en B12 généralement trouvée uniquement dans les produits animaux et il est à la fois rassasiant et peu calorique. De plus, le processus de fermentation rend le chou plus digeste. Parfait pour en profiter plus régulièrement 😊 ! 

Heureusement que ce plat était « léger » car lors de cet atelier, la choucroute n’est pas arrivée seule !!!  Je vous laisse en juger tout de suite…

Avant de passer aux recettes, je tiens à souligner une nouvelle fois l’imagination et le goût de Françoise qui nous avait préparé une très belle table : un grand merci pour ce décor qui participe si bien à l’ambiance chaleureuse de nos ateliers cuisine.

Petit apéro entrée préparé par Françoise, avec notamment la participation de Raymonde 😊

Raymonde nous avait préparé des graines de tournesol grillées à sec pour grignoter en apéritif et elles ont eu un grand succès, jusque dans la choucroute sur laquelle elles ont été parsemées avec délice…

Ensuite, nous avons commencé le repas par une belle assiette de légumes crus/cuits à tremper dans une sauce délicieuse : concombre, carottes, tomates, chou-fleur, pois-chiches… et accompagnés d’une petite salade de feuilles vertes ! Un régal de couleurs qui nous a permis de commencer tranquillement le repas.

Voici venue l’heure de la choucroute et pour les amateurs qui chercheraient à se procurer cette choucroute Bio, elle venait du magasin Biocoop de La Varenne.

La choucroute végétarienne de Frédérique

Ingrédients pour 15 personnes

  • 4 kg de choucroute
  • 200 g de pois chiches trempés au moins 12 h 
  • 30 abricots secs
  • 5 oignons moyens
  • 5 belles carottes
  • Une quinzaine de baies de genièvre
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 clous de girofle
  • 1 cs de cumin en graines
  • 15 à 20 pommes de terre de taille moyenne, à chair ferme
  • Thé noir fumé
  • 1 pincée de bicarbonate de sodium

Recette :
(Fait avant l’atelier)Préparer une belle quantité de thé noir fumé bien concentré. 
Egoutter et rincer les pois chiches trempés, les verser dans une casserole, compléter très largement avec du thé noir fumé (au moins 3-4 fois la hauteur des pois chiches) et ajouter le bicarbonate.
Cuire environ 1h15 en surveillant qu’il ne manque pas de liquide. Le cas échéant, ajouter de l’eau préalablement chauffée.En fin de cuisson, réserver les pois chiches dans le reste de jus.

Remarques : 

  • Si on n’ajoute pas de bicarbonate, le temps de cuisson peut être très augmenté.
  • Si on doit ajouter de l’eau en cours de cuisson car il n’en reste pas assez, préférer de la faire chauffer avant car le fait de rajouter de l’eau froide en cours de cuisson peut nuire et empêcher d’avoir des pois chiches fondants.

(Fait lors de l’atelier)

Mettre les abricots à tremper dans de l’eau chaude pour les réhydrater.
Eplucher et émincer les oignons. Dans une grande cocotte, les faire blondir dans de l’huile d’olive.
Laver les carottes, les brosser et les couper en rondelles. Ajouter ces rondelles aux oignons et continuer de faire dorer.
Egoutter les pois chiches et les ajouter à la marmite.
Puis incorporer progressivement le chou de choucroute égoutté.

Ajouter les graines de cumin et les baies de genièvre, les clous de girofle, les feuilles de laurier et mouiller si nécessaire avec un peu de bière ou de vin blanc (pour les intolérants au gluten).Egoutter les abricots secs, les ajouter, et laisser cuire à couvert au moins 1h, à petit feu.

Pendant ce temps, laver les pommes de terre à les cuire à la vapeur.
Au moment de servir, éplucher les pommes de terre (optionnel) et les disposer sur la choucroute. 
Nous en avions largement de quoi nous resservir chacun une fois, ce qui a été fait car tout le monde a apprécié cette version plus légère du plat traditionnel alsacien 😊 !

A noter que le goût fumé apporté par la cuisson des pois chiches dans le thé était un peu léger car j’avais coupé d’eau. Je recommande de cuire les pois chiches uniquement dans du thé bien fort (il faut en réaliser une bonne quantité).Cliquez ici pour voir la fiche recette.

Pour finir, en dessert, Véro nous a proposé sa recette d’ « Energy ball » et Jeannine nous avait réalisé un délicieux gâteau au chocolat. Les gourmands ont été comblés 😊 !

La chouette recette d’Energy Ball de Véronique

Pour 20 boules (nous avions doublé les proportions)

Ingrédients

  • 100 g de flocons d’avoine
  • 125 g de tahin (ou une autre purée d’oléagineux)
  • 2 cs de cannelle (optionnel, nous n’en avons pas mis)
  • 2 cs de graines de chia mixées
  • 50 g de dates dénoyautées
  • 2 cs de lait végétal (de noisettes dans notre cas)
  • 50 g de raisins (que nous avions remplacé par 50 g noisettes en poudre )

Recette:
Mélanger flocons, graines de chia mixées et poudre de noisettes. 
Mixer les dates et les ajouter.
Ajouter le tahin et pour finir le lait végétal. 

On peut ajuster un peu la quantité d’ingrédients humides de façon à obtenir une pâte pas trop collante mais qui se tient.
Former les 20 boules et les mettre au réfrigérateur pour les raffermir.

Cliquez ici pour voir la fiche recette

Ensuite, on peut les utiliser telles quelles, on peut aussi les rouler dans la poudre d’amande, dans le cacao amer…

Merci à Willy pour le reportage photos et à toutes les participantes et tous les participants du jour !

         Bon appétit 😊 !

SET – Atelier cuisine du 9 Septembre 2019

Pour un atelier de reprise, nous étions 14, c’était une bien jolie rentrée. Une nouvelle participante, des plats comme toujours hauts en couleurs et en saveurs et Françoise qui que nous avait encore une fois préparé une jolie décoration.
Merci beaucoup Françoise pour ta créativité et ton implication !
Nous avons préparé ensemble un menu sympathique, comme toujours, avec en entrée des petites verrines de courgette, de délicieux légumes farcis et pour finir un crumble très gourmand grâce aux multiples fruits de fin d’été qui sont arrivés de plusieurs jardins…

Je vous propose de retrouver tout de suite les recettes qui ont toutes remporté un franc succès.


Les verrines de courgette de Frédérique

On sert très souvent la courgette après l’avoir cuite mais c’est un légume qui est parfait cru également. Bien qu’on le trouve maintenant facilement toute l’année, c’est bien un légume d’été et donc c’était encore le moment d’en profiter.
Avec ses fibres douces, la courgette peut être légèrement laxative mais ne sera jamais irritante.
Légume doux au goût, elle permet de multiples créations car on peut presque la combiner à l’infini. Dans cette version, nous l’avons combinée avec des noisettes torréfiées et un peu de citron, un régal.

Pour 6 personnes
• 2 petites courgettes
• 40 g de noisettes
• Le jus d’1 citron
• 2 cs d’huile de noisette
• 2 cs d’huile d’olive… (cliquez ici pour voir la recette entière)


Les légumes farcis de Françoise

Ces légumes seront combinés à l’envi, pris de saison bien sûr. Pour la farce, nous pouvons aussi varier les céréales et l’assaisonnement : l’avantage du quinoa est qu’il est riche en protéines, peu chargé en glucides, et bien sûr, sans gluten. Il a tout bon en résumé !

Pour 18 personnes environ (il en est resté un peu, c’était délicieux mais nous étions repus et avons gardé une petite place pour le dessert) :
• 500 g de quinoa
• 500 g de champignons de Paris
• 9 poivrons (verts et jaunes dans notre cas)
• 7 tomates
• 5 aubergines
• 3 oignons rouges
• Intérieur des tomates
• Epices, et aromates, sel, poivre… (cliquez ici pour voir la recette entière)


Le crumble collectif


C’est un crumble fabriqué avec plein de fruits collectés dans les jardins du coin, donc locaux, bien mûrs,… et préparés avec amour… ce qui fait qu’il était délicieux. Tant pis pour ceux qui ne verront que les photos …
Je vous taquine bien sûr, si tout le monde était volontaire pour venir, l faudrait refuser des inscriptions. Et en plus, c’est délicieux à chaque fois !

Pour 14 personnes (il n’est rien resté)
• Beaucoup de pommes (je n’ai pas compté, de plus il y en a qui étaient abîmées…, je dirais une vingtaine)
• Des pêches et pêches de vigne (6-8)
• Des prunes rouges, une dizaine et des prunes jaunes (une dizaine)
• 80 g de purée d’amandes blanches
• 80 g de farine d’épeautre
• 60 g de sucre complet
• Le zeste râpé d’un citron
• Un peu de cannelle … (cliquez ici pour voir la recette entière)

Comme toujours, un très grand merci à Willy pour ses photos qui nous rappellent de si bons souvenirs et me permettent aussi de me souvenir de certains détails au moment d’écrire les recettes

Frédérique