Category Archives: Alimentation

Tout ce qui touche directement à l’alimentation sauf les déchets traités spécifiquement.

image5

SET – Les ateliers cuisine au Rond d’or

Atelier du 11 décembre 2018

Premier atelier placé sous la houlette d’Abir, que nous remercions après plus de 2 belles années d’ateliers organisés merveilleusement par Marie-Claude.

Nous étions encore une fois nombreux à nous retrouver pour partager cette belle soirée animée et conviviale. Au menu, échange de recettes, de bonnes pratiques, de fous rires, de beaux souvenirs comme de beaux projets… et bien sûr, réalisation et dégustation des recettes du jour 😊 !

Avant de vous en dire plus, on pourrait dire que cette soirée était placée sous le signe de la patate douce, puisque sans se donner le mot, 2 des 3 recettes proposées la comptait comme ingrédient principal, en particulier le dessert… oui oui, vous avez bien lu… le dessert !

Que savons-nous de la patate douce ?

Originaire des régions tropicales, la patate douce a besoin de chaleur et de soleil pour pousser. On arrive cependant à la faire pousser en France… Ouf ! On ne commence pas notre repas avec une empreinte carbone trop lourde…

Si on voit le plus souvent des patates douces orange (enfin vous je ne sais pas, mais moi, oui) il en existe également des blanches, des jaunes et des pourpres. D’ailleurs, dans l’un de nos plats… il y en avait des blanches et orange… mais encore un peu de patience.

Elle se récolte en septembre et octobre puis se conserve quelques mois au frais à l’abri de la lumière. Ouf, c’est bien un légume de saison, et ce jusqu’en mars à peu près 😊 !

En apparence proche de la pomme de terre, elle a pourtant des propriétés nutritionnelles plus intéressantes. Beaucoup plus riche en fibres, elle a un index glycémique beaucoup plus bas, ce qui en fait un légume très intéressant. Elle est aussi riche en anti-oxydant, grâce à ses pigments colorés. De saveur un peu sucrée quand elle est cuite, elle s’utilise aussi bien en plat qu’en dessert. Et pour bénéficier de ses apports en vitamine C, sachez que vous pouvez aussi la consommer crue, par exemple râpée ou en carpaccio.

Je ne sais pas vous, mais moi, ça me donne faim tout ça 😉

Passons aux recettes… Enfin !!!

Pour la mise en bouche, Abir nous avait concocté une recette surprise… surprise de courte durée car notre nez a vite été renseigné sur certains ingrédients…

Recette surprise d’Abir

Pour la tablée (15 personnes, et presque 2 tartines par personne)

  • 1 pain intégral Montignac (ça veut dire que c’est un pain à index glycémique bas, et ça, c’est bon pour la santé !)
  • Gousses d’ail : plein
  • Beurre : un demi petit bol
  • Oignons : 2 gros
  • Un peu d’huile d’olive
  • Un petit bol de parmesan râpé

Couper et écraser de l’ail.

Ramollir le beurre en le travaillant au pilon, ou à défaut avec le fond d’un petit bol dans un grand. Ajouter l’ail au beurre ramolli et bien mélanger.

Tartiner les fines tartines de pain Montignac intégral.

Par ailleurs, hacher des oignons et les faire revenir à la poêle dans de l’huile d’olive.

Déposer les oignons fondus sur les tartines beurrées.
Saupoudrer de parmesan.
Passer rapidement au four sous le grill et déguster encore tiède … un régal !

image2

 

 

image6

 

 

 

 

 

Après cette entrée haute en arômes, Anne nous avait concocté une soupe joliment colorée.

Soupe butternut & patate douce d’Anne

Pour 4 personnes (là, nous avions augmenté les proportions bien sûr)

  • 1 belle courge butternut
  • Des patates douces : 2 moyennes ou 1 grosse
  • Bouillon de volaille ou de légumes pour une version végétarienne : 1 cube

Éplucher les légumes et les placer et petits morceaux dans une cocotte.

Ajouter de l’eau un peu plus qu’à mi-hauteur (tout dépend si vous aimez la soupe fluide ou pas trop !).
Cuire à feu doux jusqu’à ce que ce soit tendre.
Mixer au mixeur plongeur.
Servir chaud cette soupe au goût très délicat et bien onctueuse.

image7

Variante :
On peut ajouter des carottes et/ou un fond de lait de coco.

Pour servir, on peut saupoudrer de gomasio (surtout si on a limité le sel à la cuisson pour prendre soin de sa santé), saupoudrer de levure maltée riche en B12, et donner quelques tours d’un moulin aux graines multiples (poivre, coriandre, genièvre, cumin…)

 

 

Pour terminer ce repas délicieusement commencé, Raymonde et Joël ont eu la bonne idée de nous initier à leur recette de Patate douce au lait de coco…

Patates douces au lait de coco par Raymonde et Joël, aussi surnommés les Bouboux

(à mon avis, c’est sans rapport avec leur recette du jour 😉)
Pour notre belle tablée :

  • 3 ou 4 patates douces épluchées et coupées en petits dés (pour la recette, nous avions des patates douces orange et blanches)
  • 1l de lait de coco
  • Sucre de canne blond, selon son goût

Couvrir d’eau et cuire à point à découvert (l’eau s’évapore ainsi en grande partie).

image3Couvrir de lait de coco et sucrer selon son goût (pour l’atelier nous avions utilisé du sucre de canne blond).

image4Cuire à nouveau à feu doux, 10 min environ, pour que les patates douces s’imprègnent bien et soient fondantes,servir tiède.

image9

Je vous recommande ce dessert qui a su conquérir les plus réticents de la soirée… 😊 !

Si vous voulez-vous aussi participer à ces soirées aussi délicieuses que chaleureuses et joyeuses, suivez notre actualité et/ou l’actualité de Sucy et pensez à vous inscrire. Il y a 1 atelier par mois jusqu’en juin.

D’ici là, bon appétit et bonnes recettes 😉 !

Pour celles et ceux qui auraient manqué les recettes de notre dîner végétarien du 5 novembre (à moins que l’article ne soit resté sagement dans le placard… 😉) les voici en prime :

Pot au feu végétarien de Marie-Claude

Couper en petits morceaux tous les légumes de saison, non épluchés s’ils sont bio; les mettre dans un grand faitout.

Pour cet atelier, au menu, nous avions des carottes, courgettes, morceaux de potimarron, poireaux, radis, concombres (les derniers de la saison), choux, tomates, lentilles, algues sèches, têtes d’ail entières et oignons.

Ajouter  des épices (cette fois-là, curcuma , tandoori, curry et poivre), des amandes (pour leur croquant et leur apport en calcium notamment), des dés de tofu fumé et des aromates (dans notre cas, graines de cumin, d’aneth et de fenouil).

Recouvrir d’eau et cuire à feu modéré jusqu’à ce que les légumes soient fondants.

Bien entendu, la recette sera ajustée au fil des saisons, des goûts et des légumes du panier.

Crème butternut à la mandarine de Frédérique

Pour 4 à 6 personnes

  • 300 g de courge butternut
  • 50 ml de lait d’amande
  • 1 cuillère à soupe bombée de purée d’amande blanche
  • Le zeste râpé d’une mandarine ou d’une ½ orange
  • 2 cuillerées à soupe de sirop d’agave (à ajuster selon son goût)

Faire cuire à la vapeur la chair de courge butternut coupée en morceaux.

Une fois cuite, la verser dans un bol et y ajouter les autres ingrédients.

Mixer au mixeur plongeur et laisser refroidir avant de servir.

Ne dites surtout pas à vos invités ce qu’il y a dedans avant qu’ils ne gouttent… après tout, c’est normal qu’une crème à l’orange ou à la mandarine soit de couleur orange 😉 !

Les petits gâteaux aux graines de tournesol et noisettes de Martine

(je ne suis plus sûre si c’est bien Martine qui a fait cette recette)

Ils sont parfaits pour accompagner la crème, mais aussi délicieux tout seuls

Pour une belle boîte de petits gâteaux, nous étions quand même 22 gourmands !!!

  • 100 g de noisettes broyées grossièrement
  • 200 g de graines de tournesol broyées grossièrement
  • 100 g de sucre roux ou complet
  • 2 œufs

Mélanger le tout et disposer des petits tas sur une plaque métallique du four, éventuellement recouverte d’un papier cuisson.

Cuire à 180° jusqu’à ce que les biscuits soient tendres mais dorés.

Il est dur de résister avant de les manger, ça tombe bien, ils sont délicieux tièdes 😊 ! On les accepte froids aussi, pas la peine de tout manger le même jour comme disait ma grand-mère…

image11

(merci à  Frédérique Lisbet pour la rédaction de cet article)

 

SET-AMAP-2018-12-16_2

SET – AMAP – Aide au Jardins et feu de bois en musique

Comme membre de l’AMAP de SET, Sucy Environnement et Transition, nous aidons régulièrement notre association maraîchère des « Jardins de Thélème » comme ce dimanche 16 décembre 2018 après midi de 14h à 16h30. Au programme remettre quelques cordes maintenant la couverture plastique d’un des tunnels et récolter les légumes d’hivers.

SET-AMAP-2018-12-16

Après fête de Noël et du solstice d’Hiver auprès d’un grand feu pour nous réchauffer le corps et le cœur.

SET – Présentation de la sophrologie le 30 janvier 2018

La sophrologie, tout le monde connait !

Peut-être pas si sûr, c’est pourquoi mardi 30 janvier 2018, Véronique Blanchon Doucet, sophrologue certifiée RNCP, a animé une soirée débat SET sur la sophrologie en lien avec la Transition Intérieure et la santé en partenariat avec notre association SET (Sucy Environnement et Transition).

Nous avons revisité  la définition de « la santé » inscrite depuis 1946 dans le préambule de la constitution de l’OMS :  « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

Sophrologie_20180130_213307 (1)Véronique Blanchon Doucet  ayant participé à un état des lieux de la santé sur notre territoire du Grand Paris Sud Est Avenir T11* (2017) et nous a communiqué le constat suivant : notre territoire est en déficit de médecins et la moyenne d’âge élevée des généralistes et spécialistes va accentuer ce problème. Néanmoins les solutions sont multiples : regroupements de professionnels de santé, télémédecine et particulièrement l’amélioration en matière de prévention santé.

A ce titre la sophrologie propose des outils pour prévenir les maladies comme certains diabètes, des maladies cardio-vasculaires, la dépression… La sophrologie ne soigne pas mais renforce les traitements, les rend  plus efficaces, limites les effets secondaires (ex soins infirmiers, chimio, traitement de la douleur, etc.). La sophrologie s’adresse à tous et à tous les âges de la vie (à partir de 5 ans).

La sophrologie propose de  trouver un  nouvel  équilibre corps et esprit à partir d’exercices de relaxation, de respiration, de mouvement et d’activation mentale. Elle est transmise par la voix. Les séances se passent,  debout ou assis,  les yeux fermés pour  descendre dans un état de conscience vigile,  entre veille et sommeil, permettant de se vivre dans son intériorité, de sentir son corps et utiliser la visualisation.

Il est ainsi possible de reprendre la maîtrise sur son propre fonctionnement,  de corriger ses schémas de pensées erronés (je n’arrive pas à me relaxer,…), libérer son corps de ses tensions pour atteindre l’harmonie du corps et de l’esprit

La méthode sophrologique a été créée par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo  en observant des pratiques existantes dans le monde (ex : yoga, méditation, Qi gong). Grace aux techniques sophrologiques transmises suivant un protocole définis par le sophrologue, la méthode apporte une nouvelle conscience d’Être à travers ses propres ressources et invite à plus de confiance en soi  et dans  son corps.  Elle augmente notre capital santé.

Comment la sophrologie intervient en matière de prévention santé ?

En prenant soin de soi en mettant en place de nouvelles habitudes de vie,  gérant son stress, réduisant les dépendances. On apprend à savoir ce que l’on souhaite (nos attentes profondes). Ce peut être aussi une  préparation pour optimiser les conditions d’interventions chirurgicales, pour soulager la douleur,  résoudre les problèmes de sommeil, accompagner le travail en psychothérapie. En allant plus loin il est possible d’harmoniser le fonctionnement des organes (cellulaire), d’accompagner  une personne ayant de la sclérose en plaque à renforcer les effets de son traitement et ralentir le processus de dégénérescence cellulaire.

D »autres applications sont possibles comme la préparation mentale (sportive, préparation aux examens)

Après cette conférence bien préparée, nous avons pratiqué avec Véronique une séance de sophrologie sur notre chaise. Elle s’est finie par un échange sur ce que chacun a ressenti. Quel plaisir d’être là et retrouver des sensations corporelles et notre calme intérieur.

*source Cabinet Mazars (Suivant étude commandée par Agence Régionale de Santé /ARS)