Archives de catégorie : Déchets

Tout ce qui concerne les déchets que ce soient l’origine biologique comme les composteurs ou industriels. C’est un domaine transversal important.

SET – Atelier Déchet Tri et poubelle jaune

Depuis le 1er janvier 2019 les habitants des communes du territoire Grand Paris Sud Est Avenir n’ont plus de raison de jeter du plastique ailleurs que dans la poubelle jaune !  

Les communes du GPSEA sont : Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Créteil, La Queue-en-Brie, Le Plessis-Trévise, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Périgny-sur-Yerres, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes.

Pour les autres communes veuillez vérifier ce que peut accueillir votre poubelle jaune.

Pensez pour les blisters à détacher le carton du plastique et mettre les 2 dans le bac jaune.

Comme indiqué dans le Mémo du Tri vous pouvez tout y mettre ou presque…

  • Exceptions : les accessoires, ustensiles, jouets et vaisselle jetable en plastique.
  • Consignes complémentaires : ne pas imbriquer ou mettre dans un sac les déchets en plastique et vider les emballages sans même les nettoyer.

Pour référence vous pouvez télécharger le mémo du tri : Memo du Tri

Si vous avez en plus un composteur il ne doit plus rester grand chose dans votre poubelle marron !

Et bien garder en tête que le meilleur déchet est celui qu’on ne crée pas. Avant d’acheter quelque chose posez-vous la question : en ai-je vraiment besoin ?

SET – Changer d’Ère, l’Air de rien…

Un livre que l’on peut lire d’un bout à l’autre ou bien picorer lentement pour mieux le savourer…

Tout récent adhérent à Sucy Environnement et Transition (SET), je suis, je l’imagine, comme bon nombre d’entre nous sensible à ce qui se passe autour de nous en matière d’écologie.

S comme Sucy, je commence à peu près à connaître la ville et ses spécificités…
E comme Environnement je vois ce que cela signifie et j’y suis sensible…

Mais pour le T, j’étais plutôt  sur Transhumance…un peu le mouton qui suit peut-être par facilité, les informations émises par les médias et qui se laisse quelque peu trop manipuler par ceux-ci et leurs infos erronées voir fabriquées.

Il fallait que cela cesse et que je trouve un moyen de me documenter autrement. Grâce à SET j’apprends et comprends mieux le sens de la Transition mais je cherchais un support pour essayer de voir comment nous en sommes arrivés là et comment changer à mon modeste niveau les choses.

Le 24 novembre dernier, lors d’une visite  à « Radio France fête le livre », où écrivain(e)s et auteurs de Bd viennent présenter et dédicacer leurs ouvrages, je suis tombé sur celui de Valère CORRÉARD. Je passe devant une table et, un livre me fait un clin d’œil ; son titre m’interpelle : « Changer d’ère, l’air de rien…le guide pratique pour réussir sa transition ». Jeux « de mots-nyme », couleurs agréable, papier recyclé, je m’arrête, je feuillette, je blablate avec l’auteur et je suis séduit. La dédicace est très sympa, j’ai hâte d’en savoir plus !

L’objectif de ce guide est de donner à chacun la possibilité de s’approprier des initiatives ayant un impact social et environnemental positif, mais aussi des vertus sur le plan personnel, dans tous les domaines de la vie quotidienne.

Oui, bien sûr mais au-delà, il permet de mieux comprendre la réalité des choses, au travers d’entretiens de 2 ou 3 pages avec des experts (en langage clair et compréhensibles par tous), de données fiables de l’ADEME, INSEE, Commissariat au développement durable, etc…Bref, c’est une véritable source d’information qui donne envie de creuser encore plus pour en savoir encore plus.

Quels sont les 8 grands thèmes abordés :

  • Manger Sain et consommer responsable
  • Tous pour un quotidien zéro déchet
  • S’habiller chic et éthique
  • S’éclairer et se chauffer
  • Se déplacer en mode écolo
  • S’informer sans se faire manipuler (celui-là me plait bien !!!)
  • Être un citoyen actif
  • Prendre son temps

Quant au livre, il est Préfacé par Alain Bougrain-Dubourg, illustré par Nat Mikles, édité par « Rue de l’échiquier » et vendu au prix de 19 euros. 200 pages…À mettre dans toutes les mains.

Petit portrait de l’Auteur (extrait du site de son éditeur) :

Journaliste, Valère Corréard considère que la diffusion de l’information est indispensable pour faire de chacun d’entre nous un acteur de la société. Il est chroniqueur sur France Inter, où il présente chaque week-end « Social Lab », qui propose un coup de projecteur sur une tendance ou une initiative qui peut changer le monde et notre quotidien. 
En 2017, il a fondé ID, l’Info Durable, premier média en ligne d’information continue sur le développement durable.

Les sites où l’on peut retrouver l’auteur
ou réécouter ses rubriques sur France inter :

https://www.franceinter.fr/emissions/social-lab

https://twitter.com/valerecorreard

https://www.linfodurable.fr/

Tout cela n’engage que moi bien sûr et ce livre peut ne pas plaire à certain(e)s mais, quoiqu’il en soit il est une source d’informations précieuses. Personnellement, il a répondu à mes attentes et interrogations. Ne le cherchez pas à la Médiathèque de Sucy je ne l’ai pas trouvé…

(Sujet proposé par Pascal CASSIER)

SET – Visite du site de compostage TEVA à la Queue en Brie

 

Sur la proposition de Guillaume Muller responsable de l’atelier “Energie Propre” au sein de  Sucy Environnement et Transition  , rendez-vous était pris ce jeudi 11 octobre avec M. FONTANA, Directeur du site TEVA à la Queue en Brie.

Nous étions six membres de SET devant l’entrée du Site TEVA à la Queue en Brie,  à 14 heures, avec nos questions et interrogations sur certaines odeurs ressenties fréquemment dans les communes alentours et leur éventuelle nocivité .

 

Le site TEVA

La plateforme est l’une des premières créées en Île de France.En activité depuis 28 ans elle exploite 30 000 tonnes  de déchets verts par an dont 8 000 pour les 7 communes alentours (espaces verts, déchetterie et ramassage porte à porte).

Les déchets verts viennent de 32 communes dont la plus lointaine est Rosny sous-bois.

De nombreux engins de compostage, levage et broyage sont présents sur la plateforme , ainsi qu’une soufflerie industrielle destinée à favoriser la fabrication du compost industriel et des différents sous produits de  broyat revendus aux entreprises d’aménagement d’espace vert , distributeurs commerciaux de terreau et compost en sacs pour le particulier , agriculteur pour leurs épandages et municipalités de la région pour l’entretien des  jardins publics et autres espaces accueillant des végétaux.

 

C’est quoi le compost , sa fabrication est-elle nocive pour l’environnement ?

Un compost produit un “Jus” dû à la décomposition des matières végétales.Ce jus ne s’évapore pas à priori et les écoulements et autres eaux sales sont récupérés dans un bassin filtré naturellement appelé une “Mare aux Roseaux”.

 

Les résidus sont-ils broyés avant d’être compostés ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Oui et triés mécaniquement afin d’ôter les détritus non végétaux à l’aide d’aimants pour les métaux , de ventilateurs pour les plastiques et autres papiers.

Ils sont ensuite de  nouveau  triés à la main suivant un volume de deux mètres cubes par jour.

 

Quid des traitements chimiques (pesticides,fongicides etc…) qu’ils peuvent subir?

Peu de végétaux sont réellement concernés  car les traitements sont plutôt appliqués sur les sols et rentrent en terre.Une quantité infime et négligeable peut être présente mais détruite par la température de 70°  atteinte lors de la phase de compostage elle-même.

La station est soumise à de nombreux contrôles et vérifications de la teneur en agents polluants  par les autorités sanitaires, les différents relevés à ce jour n’ont jamais montré de danger pour la santé .

 

Comment se comportent la faune et la flore à proximité du site?

Rien de particulier à signaler , aucune remontée de problème  sur ces sujets par les agriculteurs du voisinage.

Et les odeurs ?

Le brassage mécanique des tas de végétaux  en cours de décomposition ainsi que des conditions particulières des vents environnants peut effectivement répandre dans l’atmosphère une odeur boisée caractéristique qu’on a pu vérifier en grattant de  quelques centimètres seulement les amas de compost , mais que cela reste très marginal et peu fréquent.

Le directeur nous a confié qu’un incident sur une ligne de  bouches de la station de ventilation avait généré ce type de problème voici quelques temps , rapidement solutionné par le remplacement de la ligne de ventilation incriminée.

 

Nous remercions chaleureusement Mr Fontana pour son accueil et les réponses intéressantes fournies à nos différentes questions.

Pour toute information complémentaire sur ces sujets et ceux liés aux énergies propres en général , contactez M. Guillaume Muller (guillaumeandremuller@gmail.com)

 

SET – Auberge espagnole, Zéro déchets et compostage le 16 juin 2018

Devant la Halle du Fort de Sucy-en-Brie, par un après-midi ensoleillé, nous nous retrouvâmes 13 à table pour le pique-nique citoyen de notre association SET (Sucy Environnement et Transition). Aucun dessert ne fut apporté, chose rare !

SET-Repas_2018-06-16

Heureusement, Dominique avait prévu une brioche pour faire passer les prunes japonaises vinaigrées peu appréciées par Jean-Paul pourtant prévenu par sa chère et tendre et d’autres.

SET-Repas_2018-06-16_Zero_Dechet

Après ce repas convivial et la venue de nouvelles personnes nous avons assisté à la présentation “Zéro déchet” très pro de Marine avec quantité de solutions, d’objets alternatifs et de livres.

SET-Repas_2018-06-16_Zero_Dechet_2

SET-Repas_2018-06-16_Zero_Dechet_3

SET-Repas_2018-06-16_Zero_Dechet_4

Petite pause au cours de laquelle quelques connaissances passèrent nous faire un petit coucou.

 

Arriva Marie-Christine, notre maître-composteur de Saint-Maur, pour une formation sur le compost. Le format de réunion fut alors changé et nous nous mîmes autour d’une table, pour faire circuler la parole et échanger nos questions et idées sur le compostage.

SET-Repas_2018-06-16_Compostage

James distribua les fiches “Consommer autrement” et “les règles d’or du compostage” pour compléter les formations mais n’eut point le temps de proposer son quizz sur les déchets conservé pour une prochaine fois.

Nous nous quittâmes vers les 18h00 après de très agréables et sympathiques moments d’apprentissage et de partage.

Merci à Marine et Marie-Christine de s’être déplacées pour prêcher la bonne parole et aux autres pour leur participation à ce bel après-midi !

Alors, saurons-nous être des Z’Héros déchet sans peur et sans reproche ? Tel est notre défi !